Rétrospectives des Nuits

Le festival des Nuits du Mont Rome a maintenant 19 ans et s’affirme comme un événement musical majeur dans cet incroyable petit coin de Bourgogne. Un théâtre « à l’antique » perché à flanc de colline, avec 25 km de nature en fond de scène…

Programme 2019

du 20 au 28 juillet 19eme édition

9 concerts – 9 artistes en résidence
Concerts de qualité, belles rencontres humaines, artistes magnifiques !

Samedi 20 juillet

La Fable Platée

En ouverture du festival au Théâtre David, création de La fable Platée
Adaptation de l’opéra Platée de Jean Philippe Rameau pour Chœur d’enfants, 4 Chanteurs solistes et 1 ensemble instrumental de 5 musiciens.
Comédie lyrique / Ballet bouffon, créé en 1745 à Versailles
Livret de Le Valois d’Orville, inspiré de « Platée ou Junon Jalouse » du dramaturge Jacques Autreau

Argument
Pour se moquer de la jalousie de sa femme Junon, Jupiter, le Dieu des Dieux, invente un bien cruel et hilarant stratagème : il annonce qu’il est amoureux d’une naïve et coquette grenouille, nommée Platée et qu’il va l’épouser !
Dans un climat de folie, cieux et marécages vont se répondre dans la bouillonnante musique de Rameau. 

Les chanteurs
Platée David Tricou – Haut de contre
Thespis / Mercure – Benoit-Joseph Meier – Haut de contre
Jupiter – Mathieu Gourlet – basse
Junon/La Folie – Mathilde Monfray – soprano

Les musiciens
Colleen Lacroix -Violon
Nadine Oussaad – Alto,
David Augustin – Violoncelle,
Hélène Foissey – Hautbois
Etienne Jacquet – Clavecin

Metteure en scène et adaptation Brigitte Le Gargasson
Assistant à la mise en scène Karim Bouzra
Adaptation musicale et chef de chœur Marine Bouille
Chef de chœur associé Claire Singuerlet
Chorégraphe Damien Sengulen
Scènographie Marie Le Gargasson

Dimanche 21 juillet

Journée à Dracy-lès-Couches

Une fois de plus la formule fonctionne à merveille, 120 spectateurs étaient présents pour suivre tour à tour les 9 concerts qui se sont déroulés à la Ferme de l’Etang pour le Quatuor Hanson (quel talent de ce tout jeune quatuor), à la Cuverie du Château de Dracy pour le trio Atanassov et au caveau de la Glycine Blanche pour le quintette a cappella Route 83.

Les artistes se sont retrouvés le soir dans la ravissante église de Dracy pour un concert durant lequel ils ont interprété remarquablement des œuvres du répertoire du 20èmesiècle. Découverte pour beaucoup, accueil chaleureux de tous ! Il fallait oser, mais bravo à eux d’avoir su transmettre cette énergie dans chaque pièce, merci à eux d’avoir pris la peine de donner quelques clés d’écoute. Très beau moment de partage dans cette église qui est déjà un écrin de communion et d’émotion.

Le Trio Atanassov – trio à cordes avec piano
Le Quatuor Hanson – Quatuor à cordes
Route 83 – Quintette vocal de jazz a capella
Lola Daurès – contrebasse et Manuel Vioque-Judde alto

Le Château de Dracy

TRIO ATANASSOV Trio avec piano de Mendelssohn

Église de Dracy-lès-Couches

Ouverture sur la musique contemporaine rassemblant les trois ensembles de l’après-midi

Quatuor Hanson :
Anton HANSON,
Jules DUSSAP Violons –
Gabrielle LAFAIT Alto –
Simon DECHAMBRE Violoncelle 

 

 

Trio Atanassov
Perceval Gilles Violon 
Sarah Sultan Violoncelle 
Pierre-Kaloyann Atanassov
Piano

Route 83 :
Lila Calhoun (soprano),
Françoise Grosjean (alto),
Gérard Guyot (baryton),
Jean-Claude Pacaud (ténor),
Thierry Dromard (basse) 

Manuel Vioque-Judde : Alto

Lola Daurès : contrebasse

Mardi 23 juillet

Schubert-Brahms

Soirée au théâtre David où nous retrouvons nos artistes en résidence dans deux œuvres majeures du répertoire romantique, le quintette « la Truite de Schubert » et le 1er sextuor de Brahms. L’écoute était à l’image de la charge émotionnelle de cette musique.

Jeudi 25 juillet

Récital de piano

Moment de grâce sur le Théâtre David, Shani Diluka, nous a offert un récital de piano enchanteur, chaque pièce choisie avec cœur, jouée avec raffinement et présentée avec délicatesse et sincérité. Merci Shani de cette parenthèse profonde et intime, les étoiles n’étaient pas que dans le ciel, mais bien accrochées aux yeux des spectateurs.

Samedi 27 juillet

La Chambre Symphonique

Loïc Emmelin / Direction
Giovanna Thiebaut / violon solo
Alors que le temps restait maussade et nous forçait à rester sous chapiteau la magie eut lieu, La jeune violoniste Giovanna Thiébaut nous a bouleversé par son jeu intense et habité du concerto de Tchaïkovsky, et les 70 musiciens bien que serrés sur une scène un peu étroite (alors que sur le théâtre les techniciens avaient passé la moitié de la nuit à monter une scène grandiose ! ) ont interprété avec fougue et talent le programme préparé sur mesure pour cette soirée. Le « bis » a fini d’emporter le public, puisqu’une pièce écrite sur le thème du ban bourguignon … à la manière de tous les styles musicaux !!

Dimanche 28 juillet

Un soir à Jazzville

Deux danseurs jazz accompagnés par le septet d’Amazing Keystone.

Et pour clôturer cette 19ème édition, une soirée à Jazzville : Le septet du bouillonnant Amazing Keystone s’est produit – pour là aussi une soirée sur mesure – avec les deux magnifiques danseurs de jazz ; Ksenia Parkhatskaya et Daniil Nikulin ! – , un feu d’artifice de légèreté, fluidité, souplesse, sex-appeal, énergie…pour nous emmener dans l’univers de toutes ces danses jazz, que sont le charleston, le lindyhop ….On ne se lassait pas de les écouter, de les regarder, car danseurs et musiciens ont rendu toute la noblesse de ce style !