Le Théâtre David

Histoire en photos

Patrice Sciortino (1922-2022)

compositeur de musique et créateur du Théâtre David

Biographie

Né en 1922, Patrice Sciortino a écrit plusieurs centaines d’opus – environ 500 partitions – et composé notamment pour la radio, la télévision, le cinéma. Après avoir créé un cours d’analyse au Conservatoire Européen, il dirige le Conservatoire du XIIIe arrondissement à Paris de 1979 à 1992. A partir de 1995, il assure les cours d’orchestration et de composition à la Schola Cantorum de Paris.

Son répertoire est constitué de partitions instrumentales – pour toutes les familles d’instruments -, mais aussi de partitions symphoniques, chorales, de musique de chambre, d’orchestre d’harmonie, ainsi qu’une quinzaine d’ouvrages lyriques.

La construction du Théâtre David (1993-2001 puis 2008)

Patrice Sciortino, compositeur de musique, tire de ses origines italiennes une exceptionnelle couleur et une grande lumière dans ses compositions. Il n’a pas a priori l’image d’un manuel. Pourtant, ce qu’il a réalisé sur les pentes du Mont Rome à Saint-Sernin-du-Plain tient indiscutablement du travail de … romain.

Sur ce site magnifique, qui vers l’est domine toute la vallée de la Saône à plus de 500 m d’altitude, le compositeur a entrepris en 1993 la création d’un théâtre antique. “ La musique et la scène ont toujours été le sel de ma vie ”, dit-il simplement pour expliquer cette volonté.

La première tranche de la construction a duré 7 ans. Patrice Sciortino a travaillé très souvent seul, parfois aidé de sa fille Inès, parfois à huit mains. Il lui a fallu d’abord créer un chemin d’accès. Ce qui ne fut pas le plus facile. Puis il a dû excaver le terrain d’un côté, remblayer de l’autre, chercher des vieilles pierres, les monter sur le site, avant de les installer et de les cimenter.

L’emplacement n’a pas été choisi par hasard. “ Ici, il y a un courant tellurique ”, affirme le compositeur. Mais face à la scène, faite de traverses de chemin de fer, dont on connaît aussi l’énorme poids, se dressent, au-delà des gradins, deux énormes rochers qui renvoient les sons, pour une acoustique exceptionnelle.

La deuxième tranche de cette construction s’est achevée à l’automne 2008. Quand on demande à Patrice Sciortino le nombre d’heures passées à construire ce théâtre, il répond : « Je ne sais pas, je n’ai pas compté. Mais puisqu’on parle d’heures, il faut penser plutôt aux heures passées par les artisans qui ont taillé ces pierres avec une telle précision. »

 

L’agrandissement du Théâtre David a été réalisé à l’automne 2008 par l’entreprise Patrice Beney de Saint Maurice-Lès-Couches.